1 - Comment savoir si vous êtes inscrit sur les listes électorales ?

  • Consultez le site internet de votre mairie.
    • Dans certaines communes, vous pouvez faire la vérification en ligne (exemples : Paris, Lyon, Marseille).
    • Dans les communes où la vérification en ligne n’est pas possible, contactez votre mairie.
  • Liste électorale consulaire :

2 - Quand faire l’inscription ?

  • L’inscription est automatique, sans démarche de votre part, dans 2 cas :
  • Dans tous les autres cas, vous devez faire la démarche d’inscription.
  • Date-limite d’inscription pour pouvoir voter aux élections européennes du 26 mai 2019 : 31 mars 2019.
  • La date-limite est repoussée au 16 mai 2019 dans les cas suivants :
    • vous atteignez 18 ans en 2019 (et au plus tard le 25 mai), mais vous n’avez pas été inscrit automatiquement,
    • vous déménagez pour des motifs professionnels après le 31 mars 2019,
    • vous êtes fonctionnaire et prenez votre retraite après le 31 mars 2019,
    • vous êtes militaire et retournez à la vie civile après le 31 mars 2019,
    • vous devenez français en 2019 (et au plus tard le 25 mai), mais vous n’avez pas été inscrit automatiquement,
    • vous retrouvez le droit de vote en 2019, mais vous n’avez pas été inscrit automatiquement.

3 - Choisissez votre commune d’inscription

  • Vous avez le choix de votre commune d’inscription.
  • Vous pouvez voter :
    • dans la commune de votre domicile
    • ou dans la commune où vous payez des impôts locaux depuis au moins 2 ans (par exemple la commune de votre résidence secondaire)
    • ou dans la commune où vous résidez de manière effective et continue depuis au moins 6 mois
    • ou dans la commune où vous avez votre résidence obligatoire en tant que fonctionnaire
    • ou dans la commune où la société,dont vous êtes le gérant ou l'associé majoritaire ou unique, depuis au moins 2 ans, est inscrite au rôle des contributions communales depuis au moins 2 ans.
  • Si vous habitez à l’étranger, utilisez notre fiche sur l'inscription sur les listes électorales des Français de l'étranger.

4 - Préparez le dossier

  • Carte d’identité ou passeport.
  • Si vous venez d’avoir la nationalité française, et n’avez pas encore de carte d’identité ou passeport français, prenez la carte d’identité ou le passeport de votre ancienne ou autre nationalité, avec un document qui prouve votre nationalité française (par exemple décret de naturalisation).
  • Justificatif de domicile de moins de 3 mois (et être original si vous allez en mairie).
  • Si vous ne vous inscrivez pas dans la commune de votre domicile, la preuve que vous avez le droit de vous inscrire dans une autre commune. Selon votre situation :
    • la preuve que vous payez les impôts locaux dans cette commune depuis au moins 2 ans (avis d'imposition, ou certificat de la direction départementale des finances publiques, à votre nom)
    • ou la preuve que vous résidez dans la commune depuis au moins 6 mois
    • ou la preuve que vous avez votre résidence obligatoire en tant que fonctionnaire dans cette commune (décision ou preuve de l’affectation)
    • ou la preuve que vous êtes gérant ou associé majoritaire ou unique de la société depuis au moins 2 ans, et que la société est inscrite au rôle des contributions communales depuis au moins 2 ans.

5 - Faites l’inscription

  • Faites en ligne l’inscription sur les listes électorales ; préparez votre dossier, avec chaque pièce justificative sous format numérique (.jpeg, .jpg, .png, .pdf.).
  • Ou bien allez à la mairie (au consulat pour les Français vivant à l’étranger).
  • Vous recevrez un accusé de réception de votre demande d’inscription.
  • Si votre demande est refusée, vous en serez informé.
  • Si votre demande est acceptée, vous recevrez votre carte d’électeur.

6 - Carte d’électeur

  • Vous recevez votre carte d'électeur par courrier avant l’élection.
  • Si vous ne recevez pas de carte électorale avant l’élection, contactez la mairie.

7 - Déménagement et risque de radiation

  • Si vous changez d’adresse, inscrivez-vous à nouveau sur les listes électorales, même si vous ne changez pas de commune.
  • Si vous ne le faites pas, vous risquez d’être radié(e) de la liste électorale de la commune.